3ème REGMT SUISSE

1806 - 1815



Le 3ème régiment suisse est une association sans but lucratif.

Cette société est structurée de la façon suivante :

•Une section civile chargée de l'administration de la société, de la comptabilité, des achats de matériel, du contact avec le public et les organisateurs de manifestations etc. Cette section est dirigée par le comité élu par l'assemblée générale.

•Une section militaire formée par les membres actifs et organisée comme une unité militaire française du 1er Empire, section, compagnie, bataillon ou régiment selon nos effectifs. Elle est dirigée par un Etat-major de trois membres actifs. Cet Etat- major doit organiser et contrôler l'entraînement, l'instruction, les déplacements, la tenue, le matériel, les prestations publiques et la sécurité de la société.

Toutes les attributions de ces deux organisations sont réglées par les statuts dont un exemplaire est remis à chaque nouveau membre.

Le régiment possède une bibliothèque où il s'efforce de rassembler les documents et ouvrages en rapport avec ses activités.

Les assises financières de la société sont assurées par les contributions des membres sympathisants et bienfaiteurs, les cotisations des membres, la vente d'équipements manufacturés par nous et les recettes de nos prestations.


Les buts de notre société


En notre qualité de société de reconstitution, nous voulons offrir à nos membres et au public la connaissance d'une époque particulière de l'histoire par le biais de l'archéologie vivante. Cette démarche nous permet de connaître les joies et les peines de nos compatriotes qui ont

dû s'expatrier et exercer un métier difficile au service de monarques étrangers.

Nous avons choisi pour cela de nous mettre à la place de: voltigeurs, fusiliers et grenadiers d'un régiment suisse au service de Napoléon 1er. Les compagnies de voltigeurs ont été crées en 1806, elles permettaient à l'Empereur d'augmenter ses effectifs en y incorporant des recrues qui, par leur petite taille, échappaient à la conscription. En leur accordant des distinctions au niveau de l'uniforme et de l'armement il y stimule un esprit de corps sans pareil.

Ces compagnies formaient l'infanterie de ligne. Elles étaient utilisées pour les avant-gardes et les reconnaissances, les coups de main, l'exploration et le combat sur les ailes. Dans un bataillon en ordre de bataille, la compagnie de voltigeurs occupe l'aile gauche et la compagnie de grenadiers l'aile droite. Les voltigeurs sont dotés du sabre briquet et du fusil de dragon, les fusiliers et les grenadiers du fusil 1777 corrigé an 9 (1801).


"Le bon voltigeur doit être un soldat agile, rapide et bon tireur." (Napoléon 1er)


La formation


La formation et l'entraînement du soldat s'effectuent selon le règlement sur les manoeuvres de l'infanterie du 1er août 1791.


La recrue


La recrue doit assimiler les leçons de l'école du soldat, soit: la position du soldat sans armes, les mouvements de la tête, les changements de position, la marche droite et oblique.

Après cette instruction préliminaire, la recrue passe à l'instruction avec son arme, port d'arme, maniement d'armes, charge en 12 temps, charge précipitée, charge à volonté, feux directs, feux obliques, feux de deux rangs.

Une fois ces connaissances acquises il est admis dans les rangs de sa compagnie et élevé au rang de soldat.


Le soldat


Une fois sa formation élémentaire achevée le nouveau soldat est admis à participer avec les autres membres actifs aux activités de la société.


Dicipline


Par la nature de nos activités, une discipline est indispensable, affin d'obtenir un effet réaliste lors de nos présentations au public, ensuite pour l'organisation de ces prestations et surtout pour le déroulement en toute sécurité des démonstrations de tir et de maniement d'armes. Cette sécurité exige une coordination parfaite de chacun avec ses voisins.


Activités


Les manifestations auxquelles nous pourrions prendre part out lieu généralement en public et sont de différents types:


•Les défilés

•Les prises d'arme, gardes d'honneur

•Démonstration de manoeuvres, tirs de salves

•Reconstitutions de combat fictifs ou de batailles

•Commémorations et anniversaires historiques

•Animation de sites historiques, reconstitution de bivouac, corps de garde, casernement et soyez-en sûr, la bonne humeur et la camaraderie est au rendez-vous.

•Cérémonies religieuses et patriotiques

  1. Tir à la poudre noire en stand

  2. Etude du premier Empire en réunion



Contact avec d'autres groupes semblables dans toute l'Europe



                     Le président

   Erwin Schaffner

                   du 3ème régiment

                             suisse




Marraine Princesse Caroline Murat